dimanche 13 octobre 2013

Les bases du langage R

Régulièrement à la mi-août, je me demande ce que je peux améliorer dans mes enseignements pour l’année universitaire à venir. Cette fois-ci, j’ai décidé de mettre sous forme de slides mon cours de R. Je n’ai jamais souhaité le faire jusqu’à présent. Il y a suffisamment de supports en ligne. Je me contentais donc de donner aux étudiants les principaux repères au tableau (écrire au tableau était aussi une manière de canaliser mon enthousiasme), en les redirigeant sur les documents les plus intéressants que j’ai pu trouver ici ou là. Au fil du temps, j’ai réussi (j'espère) à affiner la présentation pour faire passer les bons messages dans chaque séance. Je me suis rendu compte que je disais les choses à peu près de la même manière ces dernières années. Il était temps de coucher tout cela sur papier (enfin… sur PDF).

« Introduction à la programmation R » correspond à ma première séance sur R en Master 2 IDS-SISE (Informatique et Statistique, Data Mining). Il s’agit d’introduire R en tant que langage de programmation dans un premier temps. De fait, j’occulte sciemment les fonctionnalités statistiques en adoptant une présentation ultra-classique d’un cours de programmation quelconque (ex. Pascal, C, etc.). Sont ainsi décrits les types de données (sous leur forme scalaire), les entrées et sorties à la console, les structures algorithmiques (branchements conditionnels, boucles indicées, boucles conditionnelles). La séance est complétée par une série d’exercices d’algorithmie directement appliqués sur machines.

Mots clés : programmation r, types de données, branchements conditionnels, boucles, séquences, logiciel r
Lien : Introduction à R
Références :
Vincent Goulet, " Introduction à la programmation en R ".